C10-Limiter Quick Doc.
Page precedente Audio Mechanic and Sound Breeder
Langage : Anglais Langage : Francais Direct-X VST Plug-in VS3 Merging Plug-in
C10/D10-Limiter Pack
Direct-X VST plug-ins

Licence : 10
- C10-Limiter

D10-Limiter informations page- D10-Limiter




Prise en main rapide

ETAPE -1- : Groupez les bandes pour agir sur toutes les bandes simultanément.



ETAPE -2- : Liez les deux canaux pour la compression (Autrement la compression reste indépendante gauche/droit).


ETAPE -3- : Ajustez le seuil (Threshold), pour toutes les bandes (puisque nous avons précédemment fait de toutes les bandes un seul groupe).


ETAPE -4- : Augmentez le taux de compression, (toujours pour toutes les bandes).



Aborder le C10 ?
Utiliser le C10 ne semble pas être évident de premier abord, ne serait-ce que par le nombre important de paramètres et de possibilités de réglages. J'ai l'habitude de dire que le C10 se règle en 5 minutes ou en 5 jours. Cette assertion est certes, un tantinet exagérée. Mais, l'expérience montre que dépasser le quart d'heure de manipulation, c'est prendre le risque de rentrer dans des considérations peu objectives et de perdre en efficacité. En effet, le C10 permet de travailler sur beaucoup d'aspects de la finalisation du son, de l'optimisation des niveaux à la cohérence stéréophonique, de la spatialisation à la correction de phase... Toute une panoplie de paramètres qui amènent a transformer le son sur bien des plans, même celui de la psycho-acoustique, et qui peuvent assurément tromper l'oreille et fausser le jugement.

Je me rappelle les débuts des logiciels audionumériques, la manipulation des paramètres était délicate et parfois même risquée ! Entre les craquements liés à des problèmes de transition ou bien des bruits soudains qui apparaissaient quand le calcul dépassait les capacités du processeur, il y avait des raisons de rester calme et prudent quand on manipulait les potards d'un effet audionumérique.

L'un des atouts de la gamme de plug-ins VB-Audio, c'est justement de pouvoir manipuler l'interface utilisateur en toute liberté, sans tenir compte de contraintes techniques, et ainsi d'aborder l'appareil avec toute la quiétude et la sensibilité que l'art de l'ingénierie audio requièrt. Et c'est justement parce que le C10 présente beaucoup de paramètres, qu'il faudra l'appréhender aussi de manière épidermique, comme si vous étiez face à un appareil réel.

Rappelons qu'être rapide dans la manipulation de l'effet permet de conserver son jugement et de garder une oreille aussi neutre que possible. On sait qu'après 30 minutes d'écoute, notamment quand il a fallu se focaliser sur des détails, l'oreille est fatiguée et perd de son intégrité. De plus, manipuler les boutons grossièrement permet d'appréhender rapidement l'interaction des paramètres avec le son. Cette interaction dépend largement du matériel utilisé, c'est pourquoi il faut pouvoir se faire une idée de l'influence des paramètres sur le type de signal à traiter.

L'utilisation du C10 s'avère être plutot aisée comme le montre la prise en main rapide (ci-dessus). Il peut se manier en 3 temps, 3 mouvements, comme un compresseur classique. Le traitement multi-bandes fera le reste, et le miracle se produira ! Le fait est que le C10 s'adresse malgré tout à des ingénieurs du son expérimentés, qui connaissent déjà la compression classique 3 à 5 bandes, et qui veulent aller beaucoup plus loin dans ce genre de traitement.


C10 : Le Compressor Multi-Bandes


Concept


Le principe du C10 est simple : on extrait 10 bandes de fréquence, en l'occurrence 10 octaves, et on les traite séparément à l'aide de différents processus : délai, panoramique, corrélateur de phase, compresseurs, gain, limiter... Et on recompose le signal final simplement en re-mixant nos 10 pistes ainsi traitées.


C10 : Extraction 10 octaves


Traitement par bande :


Chaque bande extraite est considérée comme une piste d'une console de mixage virtuelle. Ci-dessous la description détaillée d'une tranche de cette console vous montre l'ensemble des traitements qui peuvent être utilisés sur chacune des 10 bandes du C10.


C10 : Strip Description


Les outils de mesure du C10 :


Le C10 est doté d'un écran de mesures très complet pour vous laisser apprécier ce qui se passe pour chaque bande, sur le plan des niveaux comme sur celui des phases (en stéréo). Disposant de deux espaces (en haut et en bas : voir figure dessous), il permet d'afficher un grand nombre d'informations en même temps. La partie de l'interface utilisateur principale (montrée ci-contre) vous permettra de régler les différents paramètres conditionnant l'affichage de la mesure (MIN, MAX, Réduction Max) ainsi que son comportement (Release rate).

C10 : Measure Display


La puissance des interfaces du C10.


Le bouton FULL BOARD ouvre l'interface de la console 10 bandes qui permet d'accéder à toutes les bandes comme si l'on était face à une console de mixage 10 pistes. Et l'interface MUTING affiche la matrice de boutons ci dessous :

C10 : Interface Mute / Reset

Si l'on imagine 10 bandes sur lesquelles ont peut appliquer huit traitements différents : un gain d'entrée (Gain in), un ajustement de la corrélation de phase (Cor.Phase), une inversion de phase (L/R), un délai (delay), une modification de la balance stéréophonique (Panoramic), de la compression (compressor), un gain après compression (Gain Out), et enfin un limiteur (Limiter). Alors on peut imaginer aussi la matrice ci-dessus, les traitements sur l'axe vertical, les bandes sur l'axe horizontal, pour permettre de désactiver ou de ré-activer un traitement sur une bande en particulier, ou sur toutes les bandes à la fois, ou bien tous les traitements sur une bande en particulier.




Copyright V.Burel ©1998-2010. Tous droits réservés. Toute spécification technique et toute information produits, spécifiées dans ce site web peuvent subir des modifications sans préavis.